Passionné(e) d'histoire ? Recevez un email d'Aude chaque semaine.

Garanti sans spam

Quand un bâtard fils du Diable devient duc et roi…

On 30/04/2015 by admin

Hello you,

La question du jour bonjour était “Par quelle bataille le duc de Normandie, Guillaume le Conquérant, s’empare-t-il de l’Angleterre en 1066?”. Il s’agissait bien sûr d’Hastings (et c’est bien sûr Alexis* qui a gagné).

Guillaume à Hastings

Hastings figure parmi les grandes batailles de l’Histoire à connaître – un peu comme MarignanWaterloo Austerlitz ou Stalingrad. Mais l’avantage, c’est qu’elle est nettement plus fun que les autres – culture du Moyen-Âge oblige. Rien que le nom de “Guillaume le Bâtard”, mon chouchou, vous donne déjà la tonalité.

Rapide résumé :
Le très pieux roi d’Angleterre meurt sans enfants et plusieurs prétendants se disputent son trône :
–> notre champion s’appelle Guillaume le Batârd : il est courageux, duc et normand
–> son ennemi, Harold, lui a prêté serment de fidélité sur des reliques sacrées mais il trahit sa parole
–> lors de la bataille d’Hastings, Harold se prend une flèche dans l’œil et meurt
=> Guillaume devient roi d’Angleterre : c’est la fin des rois Anglo-saxons et le début des Anglo-normands (dont descend l’actuelle reine, Elisabeth II)

Bref, on dirait un épisode de Game of Thrones, pourtant c’est réellement un des épisodes les plus importants de l’Histoire d’Angleterre…

 

I. Les débuts un peu bâtards[1] de Guillaume le Bâtard:

  1. Guillaume Le Bâtard, fils de Robert le Diable & Arlette Miss Tee-shirt mouillé

Falaise

Guillaume naquit en Normandie, à Falaise, en 1027:

  • Des parents sulfureux: Son père, “Robert le Diable“, duc de Normandie descendant de Rollon, avait un jour rencontré une belle jeune fille en train de laver son linge dans la rivière. Robert avait 18 ans & les hormones en ébullition, et Arlette avait des formes pulpeuses soulignées par sa robe mouillée qui lui collait à la peau. Bref, la suite logique fut une nuit d’amour torride quoique hors mariage & un Guillaume qui naquit 9 mois plus tard (1027).
  • Le Bâtard héritier : Comme son nom l’indique, Robert “le Diable” avait des choses à se faire pardonner par l’Eglise : il partit donc en pèlerinage à Jérusalem (1035), non sans faire d’abord désigner son fils Guillaume comme successeur devant tous ses barons.
  • Le Bâtard pas si héritier : Problème : Robert mourut de retour du pèlerinage, alors que Guillaume n’avait que 7 ou 8 ans… Les barons estimèrent donc qu’ils pouvaient tranquillement se révolter. (Les bâtards).

 

  1. Guillaume, duc (in)contesté de Normandie :

L’enfance de Guillaume fut donc particulièrement tumultueuse et il souffrit beaucoup de son statut de bâtard:

  • Les complots des barons : les barons essayèrent d’abord d’assassiner ses oncles, chez qui Guillaume était dissimulé − puis, quand Guillaume eut 19 ans, ils résolurent de le tuer : c’est la fameuse fuite de nuit de Valognes[2], où Guillaume, prévenu du complot grâce à son fidèle bouffon, s’enfuit à cheval. (On dirait encore Game of Thrones, vous trouvez pas?) (1046)
  • La reprise en main de la Normandie : Cette fois, Guillaume demande au roi de France de l’aider à mater ses barons rebelles. Un an plus tard, le roi et lui leur administrent une raclée bien méritée (bataille de Val-ès-Dunes, 1047) : Guillaume devient pleinement duc et instaure la “trêve de Dieu[3]“… Il peut enfin songer à se marier.
  • Le mariage avec Mathilde : Guillaume (exactement comme Jon Snow, qui refuse les prostituées parce qu’il craint qu’un enfant soit bâtard par sa faute), ne veut pas que ses enfants souffrent du même statut que lui: il veut se marier en bon chrétien et n’aimer que sa femme. Il choisit de se marier avec la jolie fille du puissant duc de Flandres, Mathilde − et, en effet, ils restèrent très unis toute leur vie : on ne connaît aucune maîtresse à Guillaume, ni aucun amant à Mathilde… CoeurCoeurCoeur.
  • Problème : le pape (que je n’aime pas du tout[4]), cousin de l’Empereur germanique, refuse ce mariage sous prétexte d’une vague consanguinité (il veut en réalité empêcher que Guillaume ne devienne trop puissant). Pour faire valider leur union et se réconcilier avec l’Eglise, Guillaume et Mathilde font construire les fameuses abbayes “aux Dames” & “aux Hommes”, où ils furent respectivement inhumés. (Eh ouii, elles sont dues à un pape pas très catholique)

=> Cela va mieux et le nouveau pape est un allié : c’est alors que s’ouvre la succession d’Angleterre…

 

II. Guillaume, duc de Normandie, roi d’Angleterre:

Guillaume, de son vivant, refusa qu’on l’appelle “le Conquérant” : il estimait que ses droits au trône d’Angleterre étaient totalement légitimes et qu’il ne les avait pas conquis.
Il avait d’ailleurs plutôt raison − mais ce qui complique les choses est qu’il n’était pas le seul à avoir raison, par la faute de ce chenapan de roi anglais, Edouard le Confesseur…

 

  1. Les droits de Guillaume au trône d’Angleterre:

Serment Harold

 Le roi d’Angleterre, Edouard, profondément pieux (il fut d’ailleurs canonisé) et qui, pour cette raison, était resté chaste & n’avait pas eu d’enfant, commit l’erreur de promettre son trône à plusieurs personnes, dont deux rivaux:
  • Héritier 1: Guillaume, son allié et parent – Edouard lui promit son trône pour le remercier des services qu’il lui avait rendus et parce qu’il était le fils de son cousin
  • Héritier 2: Harold, son beau-frère, l’homme le plus puissant d’Angleterre – Sur son lit de mort, Edouard lui confia le trône, sans doute simplement parce qu’il était anglais

=> bref, tout Confesseur qu’il était, Edouard était un petit farceur.
Heureusement, Guillaume, rusé comme un Normand, avait prévu les ambitions d’Harold. Un jour qu’Harold avait été fait prisonnier (1064), Guillaume le fit libérer et en profita pour lui faire jurer, sur les reliques d’une sainte, qu’il lui laisserait le trône. Harold jura, mais, dès qu’Edouard mourut (le 5 janvier 1066), il oublia aussitôt sa promesse et se fit proclamer roi le lendemain. Sacré Harold, you are so english.

 

  1. La bataille d’Hastings :
Du coup, Guillaume, soutenu par le pape, considérait Harold comme un parjure et un usurpateur et leva une gigantesque armée pour envahir l’Angleterre:
  • Carte Hastings Stamford Bridge
    Il construisit environ 700 bateaux -nombre fabuleux à l’époque- pour faire passer ses ~15000 soldats.
    • Malheureusement, le vent l’empêcha pendant des jours et des jours de pouvoir partir…
    • Ce qu’il ignorait, c’est que ce vent lui a sans doute sauvé la vie : pendant ce temps, des envahisseurs norvégiens en avait profité pour attaquer au nord de l’Angleterre et Harold fut obligé de déplacer toute son armée pour les éradiquer (en perdant sans doute la moitié de ses troupes) puis de repartir immédiatement faire 450 km en sens inverse pour affronter Guillaume près des plages d’Hastings. Merci les Vikings.
  • Malgré ce net avantage pour les Normands, la bataille d’Hastings fut très disputée: à un moment, Guillaume fut même obligé d’enlever son casque et de hurler à ses troupes de ne pas abandonner la bataille, pour contrer une rumeur qui le disait mort…
  • Harold Godwinson et Sid de l'Age de Glace
    Heureusement, Harold finit par recevoir une flèche dans l’œil (et quelques coups supplémentaires visiblement: son visage était tellement méconnaissable à la fin de la bataille qu’on dut appeler son amante pour l’identifier!) et les Normands s’emparèrent de Londres: Guillaume fut couronné le 25 décembre 1066.

La tapisserie de Bayeux, cousue pour l’occasion, raconte toute cette glorieuse épopée (qui ne fut d’ailleurs pas toujours glorieuse, car les Anglo-Saxons n’avaient aucune envie de se soumettre aux Normands et que ceux-ci écrasèrent dans le sang toute velléité de révolte). Guillaume fit bâtir la tour de Londres pour mieux surveiller sa capitale, modernisa l’administration du pays et offrit les seigneuries à ses compagnons d’armes, des Normands parlant français, remplaçant le vieil anglais qui existait jusqu’alors − pour cette raison, les langues anglaise et française modernes comportent beaucoup de mots communs…

La question du jour est : “Quel Alcméonide, mort en 429 avant Jésus-Christ, était le plus grand Athénien de son siècle?

Good luck et bon week-end prolongé,
Kisses,

Aude

*please someone kill him


[1] adj bâtard : Qui n’est satisfaisant pour personne.
[2] A ne pas confondre avec la Nuit de Valognes
[3] Interdiction de se battre, du mercredi soir au lundi matin et pendant de longues périodes de l’année : l’Avent, à Noël, pendant le Carême et le Temps pascal
[4] C’est aussi à lui qu’on doit l’irréparable schisme de 1054 avec l’Eglise byzantine, qui aurait largement pu être évité s’il s’était montré moins intransigeant…
Envoyez à un ami DEVENEZ LECTEUR

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Passionné(e) d'histoire ? Recevez un email d'Aude chaque semaine.

Garanti sans spam